Attentats de Beyrouth : Le Facebook Journalism Project et le Centre international des journalistes lancent un fonds de soutien

pub ANAPEC 864×300

Le Centre international des journalistes et le projet de journalisme Facebook alloueront 300 000 dollars à un nouveau programme visant à soutenir les besoins de stabilité et de redressement des journalistes et des organes de presse touchés par la tragique explosion de Beyrouth.

Il a également décidé d’accorder au Centre international des journalistes et au Projet de journalisme Facebook un montant de 150 000 dollars par le biais du Fonds de secours d’urgence aux organes de presse et aux journalistes directement touchés par l’explosion qui ont besoin d’un soutien financier urgent.

Le Centre international des journalistes sert de lien entre le journalisme et la technologie pour développer l’expertise et les compétences des journalistes du monde entier, en améliorant la couverture de l’actualité et en communiquant plus profondément avec divers segments de la société. Et ce en proposant des cours de formation, des ateliers, des conférences et des échanges internationaux pour les responsables des médias et les journalistes du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.