Le ministre de la Santé annonce un soutien logistique à Casablanca

Hier, mardi, le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb a annoncé la mobilisation d’un soutien logistique «très important» pour la ville de Casablanca, qui fait face à une nouvelle escalade de la propagation des foyers du nouveau virus Corona (Covid-19).


Dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une séance de travail technique au cours de laquelle Moulay Hafid El Alami, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, et Said Ahmidouche, Wali de la région de Casablanca-Settat et ouvrier de la préfecture de Casablanca, il a déclaré: «La ville de Casablanca, le cœur battant du Maroc socialement, économiquement et commercialement, “Vous bénéficierez d’un soutien très important dans le domaine des ressources logistiques et humaines tout en augmentant la capacité d’hébergement des services de récupération.”

Et il a ajouté: “Ce sont des mesures proactives et des mesures qui nous permettront très probablement de faire face à un éventuel retour à la situation épidémiologique.”


Ait Al-Taleb a souligné que Casablanca a récemment assisté à une augmentation significative des cas confirmés qui nécessitaient du trafic à la vitesse maximale pour lutter contre Covid-19, ajoutant que les mesures strictes qui ont été mises en place permettront d’évaluer la situation au cours des 14 prochains jours dans le but de retirer la ville de cette direction.

Il a déclaré: “La situation, telle qu’elle est actuellement, est contrôlée et gérable, mais nous devons mettre en place toutes les mesures et procédures nécessaires pour faire face à l’augmentation soudaine du nombre de cas graves”, notant qu’il va lancer la mise en œuvre d’un travail technique permettant aux patients non infectés par le nouveau Coronavirus de contracter sur le traitement, soulignant en même temps que Casablanca possède d’importants cadres médicaux et paramédicaux.

Ait Taleb a passé en revue un ensemble d’indicateurs inquiétants sur la situation épidémiologique à Casablanca, qui enregistre 42% des cas enregistrés quotidiennement, 40% des cas critiques et 38% des décès enregistrés au niveau national.

Cette rencontre était également connue de la présence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Abd El-Ilah Boutaleb, de la Directrice Régionale de la Santé Nabila Al-Rumaili, du Directeur du Centre Hospitalier Universitaire Ibn Rushd Moulay Hesham Afifi, du Président de l’Association Marocaine des Sciences Médicales, Moulay Said Afifi, et du Directeur de l’Institut Pasteur du Maroc, Abderrahmane Maaroufane.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.